vendredi 27 juin 2014

L'abbé Rioult a célébré la Fête-Dieu au Québec






Nous remercions vivement M. Régis Gamache de nous avoir envoyé ces belles photos du Québec ainsi que ces nouvelles. Nous comprenons la joie qu'ont pu éprouver nos amis canadiens, si souvent privés de sacrements... La France sera heureuse de retrouver l'abbé Rioult, après un mois d'absence.

Nouvelles du Canada – Québec – Lévis  par M. Régis Gamache

C’est par une belle journée ensoleillée, dimanche le 22 juin, qu’une quarantaine de fidèles combattants pour la sauvegarde de la foi catholique se sont groupés autour de Monsieur l’abbé Olivier Rioult pour célébrer la solennité de la Fête-Dieu. Le bonheur des fidèles était d’autant plus grand qu’ils n’avaient pas connu de procession pour cette grande fête à Lévis (le plus grand centre de messe de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X dans la province du Québec) depuis 2 ans.
Monsieur l’abbé Rioult, invité par les fidèles du Québec pour tout le mois du Sacré-Cœur, se prépare à retourner en France en début juillet. 


Paroles du Sacré-Coeur à Sainte Gertrude


Aujourd'hui, c'est la fête du Sacré-Cœur. C'est une journée pendant laquelle nous pouvons obtenir des grâces spéciales. Voici quelques révélations et conseils du Sacré-Coeur à Sainte Gertrude.

Au moment de communier, elle dit au Seigneur : « Je vous offre, ô mon Dieu, les vœux de toutes les personnes qui se sont recommandées à mes indignes prières. » Il lui répondit : « Tu as embrasé mon coeur d'autant de flammes d'amour que tu m'as présenté de personnes. -- Alors, veuillez m'enseigner, dit-elle comment je pourrai dignement prier pour toutes les âmes qui sont dans l'Église, et embraser davantage encore votre Cœur sacré. » Et le Seigneur répondit : « Si tu le désires, tu peux réaliser ce vœu en quatre manières: 

1° loue-moi d'avoir créé les êtres à mon image et à ma ressemblance; 
2° rends grâces pour les bienfaits que je leur ai accordés et ceux dont je les gratifierai encore; 
3° gémis avec douleur sur tous les obstacles qui ont fait opposition au cours de ma grâce ; 
4° prie pour toutes les âmes qui, selon les desseins de ma providence , se perfectionnent dans le bien afin de procurer ma louange et ma gloire. »


Une autre fois, en la même fête de la Cène du Seigneur, elle s'était recueillie pour vaquer uniquement à Dieu, lorsque le Seigneur se manifesta à elle, tel qu'il était sur la terre en ce jour si proche de sa mort. Elle le vit, toute cette journée, dans l'abattement et les angoisses de la mort, car, étant la Sagesse éternelle de Dieu le Père, il savait d'avance ce qui devait lui arriver, et les souffrances à venir lui étaient présentes. Comme il avait reçu de la très pure Vierge sa mère une nature infiniment délicate, les craintes et les frayeurs l'accablèrent à toutes les heures de cette longue journée ; la pâleur de son visage, le tremblement de ses membres manifestaient les angoisses de la mort, dont il goûtait à chaque instant les amertumes. Celle-ci éprouva dans son âme le retentissement d'une telle douleur, et fut prise d'une si grande compassion que, si elle avait possédé la puissance de mille cœurs, elle l'eût épuisée tout entière en ce jour à compatir aux douleurs du Bien-Aimé de son âme. Elle sentit aussi que les battements violents de son coeur, provoqués par le désir, l'amour et l'angoisse de la mort, frappaient à coups redoublés le Cœur de Jésus si doux et si rempli de béatitude, et l'impétuosité de ces battements la dominaient à ce point qu'elle était près de défaillir. Le Seigneur lui dit alors: « Maintenant que je ne puis plus mourir, la souffrance ne m'atteint pas ; mais l'amour qui m'animait au temps de ma vie mortelle, lorsque je supportais dans mon corps les angoisses, les souffrances et les amertumes de la Passion et de la mort, je l'ai éprouvé aujourd'hui dans ton coeur, qui tant de fois a été pénétré de compassion au souvenir des douleurs que j'ai endurées pour le rachat de tous les élus. Aussi, pour récompenser la tendre compassion dont tu m'as entouré, et pour augmenter ton éternelle béatitude, je te donne tout le fruit de ma sainte Passion et de ma mort très précieuse. J'ajoute que dans tous les lieux où l'on adore aujourd'hui le bois de la Croix. instrument de mon supplice, ton coeur, en récompense de la compassion qu'il m'a si vivement témoignée, recevra comme ton âme le fruit de sa tendresse pour moi. De plus, je veux encore que toutes les causes pour lesquelles tu me prieras aient toujours un heureux succès. » 

Le Seigneur continua : « Toutes les fois que tu voudras prier à une intention, prends mon Cœur que je t'ai donné si souvent comme gage de notre mutuelle tendresse, et applique-le contre moi, en union de cet amour qui m'a fait prendre un coeur de chair pour opérer le salut des hommes. Par ce moyen, j'accorderai mes bienfaits à ceux que tu désires secourir : ce sera comme si l'on présentait à un riche son coffre-fort, dans lequel il pourrait trouver des présents destinés à ses amis. » 

Elle demanda ensuite au Seigneur : « De quel nom appeliez-vous votre Père, lorsque vous l'invoquiez durant votre agonie ? » Le Seigneur répondit : « Je l'appelais souvent de ce nom : « O integritas substantiæ meæ! : O intégrité de ma substance ! » [...]

Dans une autre occasion elle reçut cette lumière : chaque fois que l'homme regarde avec amour et désir la sainte hostie qui contient sacramentellement le Corps du Christ, chaque fois il augmente ses mérites pour le ciel. En effet, dans la vision de Dieu, il goûtera autant de délices spéciales qu'il aura de fois sur la terre contemplé le Corps du Christ ou désiré au moins le voir.

Mgr Fellay : une doctrine confidentielle



http://www.dominicainsavrille.fr/la-conference-de-mgr-fellay-a-ete-enlevee-du-site/

Voici ce que dit le blog des Dominicains d'Avrillé :
"La conférence de Mgr Fellay du 27 février à Flavigny a été enlevée du site le 23 juin, suite à un fax envoyé ce même jour par le Secrétaire général de la Fraternité Saint-Pie X, qui  disait :
"Ce texte ne vous appartient pas et vous n'avez pas le droit de le diffuser sans autorisation. Mgr Fellay vous demande de le faire enlever quamprimum".

Question d'Avec l'Immaculée :
Pourquoi la diffusion de sa conférence gène-t-elle Mgr Fellay ? Sa doctrine est-elle confidentielle ? Depuis quand la doctrine est-elle devenue confidentielle ? S'est-il rendu compte que sa conférence montrait toujours trop sa volonté de faire un accord avec les ennemis de l'Eglise qui occupent Rome ? S'est-il rendu compte que l'on voyait trop qu'il ne revenait pas sur les six conditions perverses édictées au Chapitre de la FSSPX, le 14 juillet 2012, six conditions qui livrent des innocents entre les griffes de loups qui embrassent la main de ceux qui militent en faveur de l'homosexualité ?

Mysterium iniquitatis : le pape François et les pro-gays



1) François donne la main à un prêtre pro-gay :
Source  : forum un évêque s'est levé
Le prêtre Luigi Ciotti auquel François donne la main pour rentrer dans l'église a déclaré :
"Un évêque, à mon avis, peut très bien être gay, il est important de vivre sa différence de manière transparente et propre. En cela, il n'y a aucune différence entre homosexuels et hétérosexuels." prêtre Luigi Ciotti


La phrase en italien:

"Un vescovo, secondo me, può benissimo essere gay, l’importante è vivere la propria dimensione in modo trasparente e pulito. In questo, non c’è differenza tra gay ed eterosessuali." prêtre Luigi Ciotti


2) RappelFRANÇOIS conférence de presse donnée au cours  du vol de retour des JMJ le 28 juillet 2013 :
« On écrit tant de choses sur le lobby gay ! Je n’ai encore rencontré personne, au Vatican, qui ait sur soi une carte d’identité portant la mention « gay» . On dit qu’il y en a. Je crois que lorsqu’on a affaire à une telle personne, il faut établir une distinction selon qu’elle est gay ou qu’elle forme un lobby, car les lobbies ne sont pas tous une bonne chose. Et celui-là n’est pas une bonne chose. Si quelqu’un qui est gay et de bonne volonté cherche le Seigneur, qui suis-je pour le juger ?"

3) L'"humble" François embrasse la main d'un prêtre LGBT : nous atteignons le sommet de l'ignominie.




François embrassant la main d'un prêtre salésien militant LGBT, Michele Paolis


Extraits de l'article d'Yves Daoudal :

C’était le 6 mai dernier, à l’issue de la messe du pape à Sainte-Marthe. François avait invité don Michele de Paolis, un prêtre salésien de 93 ans. Qui eut l’honneur de dire l’évangile du jour.

Donc, après la messe, le pape s’est profondément incliné devant Michele de Paolis, et lui a baisé les mains. Il va de soi qu’on ne peut qu’être très ému de voir le souverain pontife faire preuve une fois de plus de son extrême et très sainte humilité, et se demander qui est donc le très saint prêtre devant lequel le très saint pape s’incline ainsi au point de lui baiser la main.

Eh bien, pour faire court, il s’agit d’un militant LGBT, qui milite aussi, bien entendu, pour le mariage des prêtres, le sacerdoce des femmes, etc.[...]



Voici la traduction intégrale d’un texte du P. de Paolis, publié sur le site de l’AGEDO de Foggia en mai 2011, sous le titre : Dans l’Eglise de Dieu tout le monde n’est pas malade d’homophobie, repris sur le site des "chrétiens LGBT de Palerme" :
Palerme.jpg
Mettons-nous dans la peau d’un gars ou d’une fille qui se découvre homosexuel. Peut-être ont-ils déjà vécu l’expérience amère du rejet et de la moquerie du groupe de leurs propres camarades.
Cependant ils sentent fort en eux un désir de vie spirituelle, le désir d’en apprendre davantage au sujet de Jésus et de l’Evangile, mais ils se heurtent au mur de caoutchouc de prêtres ou de religieux qui les rejettent, considérant leur situation comme « péché » ou « contre nature ». Que faire ?
Je conseille à ces jeunes amis de prendre courage, parce que tout le monde, dans la sainte Eglise de Dieu, n’est pas malade d’homophobie.
Ce n’est pas vrai que vous êtes dans le péché, parce que Dieu vous aime et il a mis en vous cette tendance : c’est un don qu’il vous a fait. C’est votre « nature », qui doit être acceptée et respectée. Vous n’êtes pas malades, vous n’avez pas à « guérir » de cette tendance.
Vouloir faire de vous des « hétérosexuels » serait vous pousser vers quelque chose de « contre nature » et vous deviendriez des psychopathes malheureux. Nous devons nous mettre en tête que Dieu, notre Père, veut que nous, ses fils, nous soyons heureux, que nous grandissions dans la joie, faisant fructifier tous les dons que Lui a mis dans notre « nature » !
Dieu veut que vous fassiez grandir votre personne dans un réseau de relations empreintes d’amour vrai, d’« agapè », c’est-à-dire d’amour comme don joyeux.
Vous avez le droit de chercher un partenaire qui partage avec vous des relations de cette qualité. Soyez tranquilles : là où est l’agapè est Dieu. Vivez l’amour avec joie.
Et nous devons avoir patience envers notre mère l’Eglise. Son attitude avec les homosexuels va changer. Déjà sont nées de nombreuses initiatives en ce sens.
En Italie, des groupes d’homosexuels chrétiens ont des contacts occasionnels avec les diocèses, empreintes généralement de cordialité. Parfois, l’évêque local nomme un responsable diocésain pour ce type de dialogue.
Par exemple, à Turin, les délégués diocésains pour le dialogue avec les groupes de croyants homosexuels sont don Walter Danna et don Ermis Segatti.
A Turin a été récemment constitué un Centre de documentation sur la foi et l’homosexualité intitulé « Ferrucio Castellano »*. D’autres groupes ont développé des partenariats avec des diocèses. Cette approche a été réaffirmée par le président de la CEI le cardinal Angelo Bagnasco, quand, parlant des homosexuels, il a déclaré que l’Eglise travaille avec « l’esprit et la pratique d’un accueil total et convivial de toutes les personnes ».
Les réunions de groupe ont généralement lieu en deux parties. La première présente un thème biblique, et suit une discussion basée sur des expériences personnelles. Dans la seconde partie nous prions ensemble. A Emmaüs personne n’est rejeté ou retiré de la communion avec Jésus." (fin de citation)

* Militant homosexuel, fondateur des premiers groupes italiens d’homosexuels « chrétiens ». Comme dit don Michele, cela l’a épanoui : il s’est suicidé en 1983, à l’âge de 37 ans.

Commentaire d'Avec l'Immaculée :
Les paroles suivantes de l'Apocalypse (chapitre 3) s'adaptent parfaitement à notre situation et à notre époque :

"Écris encore à l'ange [= les papes] de l'Église de Sardes : Voici ce que dit Celui qui a les sept Esprits de Dieu et les sept étoiles. Je connais tes œuvres: tu as la réputation d'être vivant, mais tu es mort.

2 Sois vigilant, et affermis le reste qui allait mourir ; car je n'ai pas trouvé tes œuvres parfaites devant mon Dieu.

3 Souviens-toi donc de l'enseignement que tu as reçu et entendu; garde-le et repens-toi. Si donc tu ne veilles pas, je viendrai à toi comme un voleur, sans que tu aies su à quelle heure je viendrai à toi.

4 Pourtant tu as à Sardes quelques personnes qui n'ont pas souillé leurs vêtements; ceux-là marcheront avec moi en vêtements blancs, parce qu'ils en sont dignes.

5 Celui qui vaincra sera ainsi revêtu de vêtements blancs; je n'effacerai point son nom du livre de la vie, et je confesserai son nom devant mon Père et devant ses anges.

6 Que celui qui a des oreilles entende ce que l'Esprit dit aux Églises !

[...]
Chapitre 22 Apocalypse (extrait)
11 Que celui qui est injuste fasse encore le mal ; que l'impur se souille encore; que le juste pratique encore la justice, et que le saint se sanctifie encore.
(...)
15 Dehors les chiens, les magiciens, les impudiques, les meurtriers, les idolâtres, et quiconque aime le mensonge et s'y adonne!"


jeudi 26 juin 2014

Continuons à prier pour les chrétiens d'Irak : la situation empire





Nouvelles dramatiques en provenance du nord de l’Irak dont les djihadistes de l’Etat islamique et du Levant ont pris le contrôle, églises les plus antiques comprises.
[...] De nombreux points d’interrogation s’accumulent concernant le sort réservé aux églises de Mossoul même, abandonnée en toute hâte par le clergé et les fidèles qui, malgré toutes les souffrances vécues par l’Iraq ces dix dernières années, avaient eu le courage de rester. Ils font maintenant partie des centaines de milliers  de personnes en fuite vers le Kurdistan.

Parmi les nouvelles dramatiques arrivées hier de Mossoul se trouve plus particulièrement celle de la communauté chrétienne locale, aux prises  avec le cauchemar d’une milice djihadiste qu’ils connaissent bien et qui a montré dans la province syrienne de Rakka de quoi les djihadistes sont capables. Le mail, expédié hier soir, d’un religieux dominicain de Mossoul à son supérieur provincial donne une idée du climat dramatique qui règne en ce moment dans le nord de l’Iraq: "Je vous écris en pleine situation critique et apocalyptique – peut-on lire dans le message – .La majeure partie des habitants de la ville a déjà abandonné sa maison et s’est sauvée dans les villages; ils dorment à la belle étoile sans rien à manger ni à boire. Des milliers et des milliers d’hommes armés de l’Etat islamique de l’Iraq  et du Levant ont attaqué Mossoul ces deux derniers jours. Ils ont assassiné adultes et enfants. Les corps ont été laissés par centaines dans les rues et dans les maisons, sans aucune pitié. L’armée et les forces régulières ont elles aussi abandonné la ville derrière le gouverneur"». On peut entendre ce cri  diffusé depuis les mosquées : "Allah Akhbar, longue vie à l’Etat islamique"».

Le message laisse entendre qu’à Qaragosh – la petite ville la plus important de la plaine de Ninive où de nombreux chrétiens avaient trouvé refuge ces dernières années – la situation est inquiétante. «Qaraqosh – écrivait hier le religieux dominicain depuis le nord de l’Iraq – est submergée par toutes sortes de réfugiés sans nourriture ni abris. Les Check Points et les milices kurdes empêchent les nombreux réfugiés d’entrer au Kurdistan. Ce à quoi nous assistons et que nous vivons ces deux derniers jours est horrible et catastrophique.  Le monastère de Mar Behnam et d’autre églises sont tombée aux mains des rebelles… et maintenant les voilà arrivés ici; ils sont entrés à Qaraqosh il y a cinq minutes. Nous sommes cernés et menacés de mort… Priez pour nous. Désolé, mais je ne peux continuer à écrire… Ils ne sont pas très loin de notre couvent…»

dimanche 22 juin 2014

Abbé Beaublat : traduction d’une partie de la lettre de l’abbé Chazal + précisions sur les deux autres prêtres à Toulon + photographies

Prise d'habit, le jour de l'Ascension


Cathédrale de bambou d'Ormoc


Ze Rezistance lands in Zamboanga

A propos de l'abbé Beaublat auquel l'abbé Chazal fait référence dans sa lettre publiée ci-dessous, il précise  : "les deux autres abbés qui rejoignent le diocèse de Toulon n'ont pas quitté la xspx récemment. Il s'agit de l'abbé Pertin, et de l'abbé Forestier auquel Mgr Rey adjoint l'abbé Beaublat comme vicaire. Triste affaire."

traduction de Michael :

" [...] Le plus gros choc est la trahison de l’abbé Beaublat qui a quitté la FSSPX directement pour le diocèse de Toulon, la ville de mes propres parents. Deux autres [prêtres] sont sans doute avec lui aussi. Il était supérieur de l’Inde et est maintenant aux ordres de Mgr Rey, dans un diocèse novus ordo, vraisemblablement avec deux autres prêtres de la FSSPX. Les fidèles indiens peuvent voir clairement que nous n’extrapolons pas ou exagérons quand nous décidons d’avertir les fidèles de la crise actuelle.

En effet, des prêtres de la FSSPX du camp du militant libéral de l’abbé Pfuger s'impatientent (3 à 5 prêtres recyclés en 6 mois). On leur avait promis clairement un accord avec Rome, malgré ce qu’a clamé Mgr Fellay à Flavigny récemment, et rien n’a été officiellement signé. Cela ne leur suffit pas que les principes de la Fraternité aient changé, ils veulent être officiellement et visiblement membres de la même église officielle novus ordo, soit parce qu'ils croient que la messe novus ordo est légitime, comme l’abbé Lamerand qui célèbre maintenant selon le rite ordinaire, soit qu'ils croient que la messe en latin sera tolérée [en rite] extraordinaire. Nous avions l’habitude de dire que la Fraternité Saint Pierre recyclait les esprits traditionnels vers le  novus ordo, et voici que le même phénomène s’instaure à présent dans la FSSPX.[...]"

-----------------------------------


Commentaire de Michael :

Faut-il s’étonner des trahisons quand la position officielle du supérieur général et de la FSSPX est déjà une trahison : http://aveclimmaculee.blogspot.fr/p/lettre-de-labbe-thouvenot-les-six.html

samedi 21 juin 2014

Abbé Chazal: nouvelles d'Asie au 20 juin 2014



L'abbé Chazal donne des nouvelles d'Asie. L'apostolat se développe toujours. Sans compter les sept chapelles d'Inde, desservies par l'abbé Valan, l'abbé Chazal a une trentaine de lieux de messe à desservir, s'étalant de la Nouvelle-Zélande au Japon et de Singapour à l'Australie. Il aurait vraiment besoin de l'aide d'au moins un prêtre, qui desservirait l'Australie régulièrement. Pour ceux qui veulent aider financièrement l'abbé Chazal, voici de nouvelles coordonnées bancaires :

A Ormoc:
BDO bank,
613: Leyte - Ormoc
Account number: 004910240643
Francois Chazal or Maria Consuelo A Sosmena (OLHC-MCSPX-BUILDING FUND)
Swift code:BNORPHMM

A Maasin:
BDO bank
613: Leyte-Maasin
Account jumber: 006130178424
Francois Chazal or Arturo F Siga (BSC-MCSPX BUILDING FUND)
Swift code: BNORPHMM


Dear Fr Pfeiffer,


We have been flying on afterburners for two years now, yet we are not running out of fuel... my health and sleep have never been so good, and i hope it is the same with you. I feel guilty for all these years when i was told "we must be prudent" "we must not overextend ourselves" "we cannot open new missions". Let us hope these painful circumstances of 2012 will wake us up for a real sense of battle and become a permanent habit. We can now press on, indefinitely and unrestrictedly, against the powers of darkness.



AUSTRALIA

the situation in Australia is calling for a greater attention from us because there are now seven groups that we have to attend to, two of them sizable like Brisbane and Tynong, hovering around seventy. Everybody is praying that Australia gets a permanent priest. Mgr Hodgson is too old to help, but he could do something in Tynong proper. But rotations need to cover also Sydney (30), New Zeland(15), Streaky Bay(25), Adelaide(30), Perth(35), all three last mentioned having availed themselves of a chapel, with the Blessed Sacrament reserved with great devotion and respect. This really helps the faithfuls to hold on until the next visit. In Perth, i got several direct reports of an angry sermon of Fr Johnson against people having signed the Austrasian Declaration, threats, apologies requested, just like it was in Brisbane with Fr Taouk. The result is that the resistance is up and running in Perth, while in New Zeland, everybody is dreaming of a Fr Johnson or Taouk, but the priests there are very kind and even willing to discuss with us when we visit, Some other priests are willing to threaten and blackmail on a smaller scale, like in Adelaide, but nothing is worth the pulpit to help to fill the resistance chapels.


The organisation and communication in Australia is remarkable, and i hope the Bishop's tour is going to further solidify the whole and resolve difficulties that may arise... but...

Lo and behold, there is no more denying to it. It is the Jewish media itself that claims that the australian Jewish lobbies have obtained the denial of entry of the Bishop down under; after the matter had be brought to their attention by a catholic, very strange. All this reminds of the necessity of availing a few extra bishops for the now sizable world of the Resistance.

Fr Valan is the consolation prize this time, and His Lordship is delegating us the power to confirm, as done in mission territory or in time of persecution, which is now arriving. Many of you confreres are uncomfortable with this, and I don't know about the faithfuls.

PHILIPPINES
Unlike Australia, i have been able to find priestly help, but the mission keeps on multiplying. Fr Suelo is doing very well at last, after more than a year of problematic health (lung infection, diet problems etc.). The doctors were eventually able to find the problem and restore the lungs to an extent, and the good food at the Seminary with the constant attention of the seminarians and staff did the rest. But it took time. Some other priestly reinforcement gave a whole round of priestly visitations during and after i came to Australia, covering Zamboanga, Illigan, Camiguin, Surigao, Maasin, Hindang, Ormoc, Cebu, Danao, leaving to me Dagohoy, Liloan, Iloilo and little upstart in Cavite. Fr Suelo is going to open the operations in Mindoro island, but i am not sure he is going to return to Tanay. There is a little group calling in Caticlan one and a half hour by car from Iloilo. Davao is calling now, so the honor is yours, let alone the conversion of your brother, Fr Tim... 


We have been trying to open a documentation and public event venue right in the heart of the university belt of Quiapo in Manila, but the local Manila faithful were much opposed to it, most of them coming from the southern side of the city, and somebody else got the deal. I might try another similar attempt in Cebu. In the meantime we continue to say mass at the House of Julie Cordova, for a little group, but they are thinking to open a chapel in Las Pinas. Manila is out of reach financially, Providence is still leading us to the province.

Some hope of two new microseminarians soon evaporated as the two boys longed for a novus ordo Seminary, saying "The life is good and easy over there". I told them yes, it will be disneyland... all the way to hell. It was a trial run from day one, but i did not expect it to be so short.

Leyte

For a year or so, i faced big difficulties in Hindang. You know that fr Ghela did his best to dissuade them to come to our mass "their mass has no grace" "they are without jusrisdiction" "they are rebellious", and sometimes i even came with a choir party from Maasin, just to see that no one was going to attend.. Another time i got this line "I like your mass, Father, but please don't say the mass here." "but it's Sunday" "Yes Father, but my mom is here..." But like the miraculous microscopic statue of Our Lady and thanks the fighting spirit of Ariel, we had thirty people in a little makeshift chapel. I told Ariel that we shall bamboocathedral the new place he is proposing to acquire. When Ariel is there to call the locals, thirty people come. Last time, as i was getting down the bus with Brother John, an old lady saw us and followed us wondering who we were... she attended the mass and will come next time with others. It is always better not to have a car, and wear the habit, something a few xspx priests are losing these days, to the bewilderment some of my own Filipino faithful.


In Ormoc, things are coming around really well with the new bamboo cathedral, built with the means of the locals for 70000 pesos. They did it so as not to diminish our building fund that stands now at 416000 pesos, thanks in a big part to a Swiss benefactor. I have not yet transferred the Australian donations on it, but with a little push, we shall be able to build the school basement, once we have a plot of land. The effect of a visible place of worship on the villagers is noticeable, six more baptisms and 120 in attendance last time. But they don't come in the morning, like the 2000 Mexicans who called us in Long Island, back in 2002, and who were not accommodated to my great distress. But for Ormoc as ever the key is the key faithful we have on location. There were some attempts of the xspx to sweet talk people away, and after typhoon Yolanda xspx cash handovers were massive around us, but of late i am not hearing anything about fr Daniels, Salvador, Ghela in these parts. 

In Maasin, the group holds on very well, same as Santa Cruz. I am opening a building account to put an upper floor chapel at the same level where the Blessed Sacrament is reserved, the local family having given us permission to build. then we got a call from Lilo-an, at the southern tip of Leyte. After their first encounter with us, the local novus ordo priest flew in a rage and promised retaliation under both kinds, spiritual and temporal, to scare this little group of twenty. So their calling us is on and off, but they are now gathering their courage and call us again. We have now 300 souls in Leyte.

Mindanao

It is poised to repeat the Leyte story, and i leave you the honor of opening the Missions that are now calling us in the rest of the area, besides Camiguin, Illigan, Linamon and Zamboanga. These four stations are east Mindanao, the whole rest of the large island will be covered thanks to the reinforcements we are getting, and because the xspx is not answering satisfactorily the worries of the faithful who have access to documents and evidences of liberalism that can be ignored only at the expense of the good faith of their local priests. I don't understand why fr Tim made a big deal of the wrongful title of the last rosary crusade, for even Bishop Fellay has his doubts. 



Local xspx priests resort always to this line:"What change do you see in us, at the grassroot level?" the answer is of course not much, except a few things here or there, or the return of fr Beaublat to the novus ordo, the branded bulletin of the district, the rosary crusades etc. But the faithful are not that dumb, and it is a great mistake to believe that the filipinos cannot read documents and realise the direction a ship is taking, because it is this judgement on catholic doctrine that brought them out of the novus ordo in the first place. so if novus ordo principles are again coming in, we see everywhere that the most dedicated part of the flock reacts positively and calls our assistance. 

Rest of the Archipelago
For the axis Bohol Cebu Iloilo, nothing much to report. The Danao attempt is back to its starting point; we were warned, the local novus ordo heirarchy is in full control.
For those who want to help

In Ormoc:
BDO bank,
613: Leyte - Ormoc
Account number: 004910240643 
Francois Chazal or Maria Consuelo A Sosmena (OLHC-MCSPX-BUILDING FUND) 
Swift code:BNORPHMM 

In Maasin:
BDO bank
613: Leyte-Maasin
Account jumber: 006130178424 
Francois Chazal or Arturo F Siga (BSC-MCSPX BUILDING FUND) 
Swift code: BNORPHMM 

EAST ASIA
Maybe you will say i am crazy, but there is a call from Indonesia, just as we add Taiwan on our list (Korea, Japan, Malaysia and Singapore). Taiwan is just a tiny bottle in the ocean. Just one tradcat girl from Texas, and three other clueless novus ordo relatives who attended the mass. But if Hindang is a lesson, God laughs at our smallness. In Indonesia, i don't yet know, but it could be the same: just one soul. But just when you believe we are toast, God saves the mission, teaching us another lesson... we of little faith.

In Korea, i have another possible marriage and still new faces. 25 people attend the mass on average, but i can t put the total at more than 40 faithfuls. We say the mass in a tower in North seoul, while the xspx is in south Seoul, you know, north versus south. Doctora Kim asked me to bless the tower. All people and businesses left it within a month... she was impressed, didn't lose hope. Now it is better, almost full.

In Japan the Suzuki family has requested the Bishop's visit for confirmation. They are old friends of Fr Onoda, but have been following the liberal slide of the xspx on the internet and go to Fr Nariai's mass. What is crucial is that they have three children, like the Mori family, that makes 6 out of 7 children i ever saw or heard about in chapels in Japan. Nothing to crow about, but a decent beginning. 

Singapore and Malaysia did not get recent visits, but i hope to make up for it in August before going to Australia. It is very kind of you to visit them. Nobody is left behind. I hope the trial run of Fr Kramer goes well. I don't think he is a sedevacantist, or if he is, his attached sedeplenism is in fact really is helping us out to demonstrate that sedevacantism leaves no clear road ahead of us. I really admire his doctrinal precision otherwise, and i wonder if he still collaborates with fr Gruner, a great mystery in those days. The filipinos are already jumping on him for visits, lectures, and projects; it is amusing just to see it.


INDIA
I have not been able to visit, being so tied up now, but i am hoping to get my visa in october and go there around Christmas. Fr Valan is nevertheless very enterprising and he is beginning construction of a house of the elderly together with his priory in RN Kandigai. This is to return the favor to the lady who donated us the present priory in Chennai. The biggest shocker is the treason of Fr Beaublat, who left the xspx straight for the diocese of Toulon, the town of my own parents. Two others may be with him as well. He was the superior of India, and is now under mgr Rey, within a novus ordo diocese, possibly with two other xspx priests. The Indian faithful can clearly see that we did not make things up or exaggerate when we decided to warn the faithfuls of the impending crisis.

ARTILLERY ADJUSTMENT
Indeed some xspx priests of the liberal militant pflugerian wing are getting impatient (three or five recycled in six months). They were clearly promised a deal with Rome, notwithstanding what Bishop Fellay claimed in Flavigny recently, and nothing has been officially signed. it does not suffice to them that the principles of the Society changed, they want to be officially and visibly part of the same official novus ordo church, because they either believe the novus ordo mass is right, like fr Lamerand who is now saying the ordinary form, or believe that the latin mass will be tolerated extraordinarily. Just like we used to say that the Fraternity of St Peter recycles traditional minds back into the novus ordo, the same phenomenon is taking place in the Society.

The facts on the ground are the principles of 2012 trickling down and festering faster. When i met a priest, i thought he would wake up at the remark of Fr Pfluger's retreat in Flavigny last Christmas:"If we do not accept the magisterial authority of Vatican II, we are not Catholics." He started to defend the council's authority, but disagreed with its contents, a bit like fr Vassal who said that Francis is a modernist, but modernism is not a heresy, because otherwise we would be sedevacantists. In my simplicity I tried to explain that the council was hijacked by cardinal Bea and his clique, especially at the face off with Cardinal Ottaviani on the schemas, but to no avail. Same thing with the new Code: it is legitimate, we must get on to it. The doctrine is sliding, the morals will or already follow. The scenario i fear the most is the indultification of the Society, the transforming of it in a recycling machine, corrupting good and upright minds, of priests once excellent and antiliberals, into neutral moderates, slowly digested without any explicit official canonical signing... that could still happen. The Devil knows best how to destroy, he is the daddy of all lies.

As for fr Pagliarani, all that I can gather points to his innocence on the issue of modernism. If Paolo can retract and amend, it would be a good sign for him. The situation is sufficiently bad as it is for us to exagerate, and we must be capable to retract, since it is precisely what we request from others.

The latest installment of Bishop Fellay's reconciliational maneuvering has at last been aired out. It is the Flavigny conference of 27th February. The first part makes a somewhat less murky distinction of the two churches than fr Gleize, Catholic and Counciliar, but in order to say that never had Menzingen even contemplated an agreement with the counciliar church. All they did was to court the catholic part of the Church, as no one should refuse to do, if he is a good Catholic. The whole reasoning denies the total entanglement of heresy and compromised floating bits of Catholicism in the official Church. Once the official Church is passed in that wonderful separation machine called Theological Analogy, two distinct products emerge: on the left the ugly and deform conciliar beast of the Apocalypse from which we have stayed clear all along, and on the other side the dainty and perfect Spouse of Christ, afflicted, but dealable with, especially with the guarantee of the six conditions. That centrifugal separation machine allows to maintain the principle of Nulla Pars with heretics, while coming to a closer embrace with the "mystery of the Church" through a more personal relationship with the official Church.

Nobody gets deceived unless he WANTS to be deceived. So if you want to hear nulla pars from the mouth of bishop Fellay, there it is, you have it now. All you need then is to ignore that he is still engaged in a plan of canonical reconciliation, under the pretense of dealing only with what is good in the novus ordo structure.

Remember, we used to have the light of tradition spray, that could make Vatican II or anything, look traditional. Now we have something better, the Theanalogizer separating machine, by which we can condemn firmly while embracing and working up something with the cleaned up remnants. That machine has worked wonders on CFN, Michael Matt, Gentiloup in France, potential resistance joiners, like Morgon perhaps. I don't say that the idealistic separation did not exist before, because the idea is present in the boched parable of the weeds in the April 14th 2012 letter, but now it has reached the mystic levels of the love of a Church that remains ever pure and dealable with, while infected with all kinds of heresies and bad things. It reminds me of Catharism, while the real Catholic Church, when facing infirmities in its members, fights sin and heresy to the point of cutting them off with the scalpel sooner than later. Dead portions of the Church always fall off; what kind of living being carries such a pile of filth indefinitely? The Catholic Church is divine precisely because it shakes off the leprosy, one way or the other, by healing, or by the sword.

This reminds a liberal parent, a liberal educator, or a liberal confessor who covers up the sin, instead of exposing it. If you love Francis, and really want to talk to him, fine, but tell him to convert or face retribution, like Joan of Arc to Glasdale, or St Francis to the Miramolin. (And if you don't have the ingredients of courage, stay home). That was the conclusion of the Archbishop. But liberals can't help it, they have to find angles for dialogue. Angles.

I will add that if one passes all false religions through the Theanalogizer, they will all come out catholic, like in the V2 decree Lumen Gentium that finds wonderful seeds of the Word everywhere... or some of these false religions will come out even more catholic than the novus ordo itself, because some protestants say less heresies than the Rome of today, or tell us "I am not converting to Catholicism; for your Pope is a heretic and a Marxist!"

Amazingly, Bishop Fellay still upholds in that conference :

*the six conditions, 
*the canonical structure published in the Cor Unum 105 as almost perfect, 
*the principles of 2012 as a mere clarification of those of 2006, 
*that he never made up his mind to accept a canonical recognition in 2012, and said in February that meetings, including informal ones, were totally out of the agenda... while we now know what happened in December...from his own mouth, three month later, because, yet again, Menzingrad has been caught with the hand in the cookie jar. The audience of Fr Angles (bishop Fellay own canonical representative) with the pope, as well as his reported visits to the congregations is an even bigger cookie. It points towards advanced negotiations, not in the sense that something is being signed, but that the terms of the contract are being laid down ever more clearly. 

Hence the need to reassure and say that Pope Francis is bad; baaaad. But something will not have escaped your notice: Besides his heresies, Francis favors the gay cause, very often and openly: gay bracelets, kissing hand of gay activist priest after concelebrating, pro gay (unretracted) declarations, WYD mass at Copa Cabana, the Mecca of gayism, gay statue of St Michael in the gardens of the Vatican, gays everywhere in position of power, perhaps 60% of cardinals, future canonization of Paul VIth whom Fr Villa said he was gay, rainbow gay vestmentssss. More terribly, this Pope is guilty of covering up the child abusing novus ordo clergy, like his predecessors.

DICI is not so rosy as it used to be, let's be honest, but the pink colored lenses don't see the flood of pink. Why must the faithful not be alerted on the terminal destruction of morality in Rome? Because we would not be able to deal with them, if we had to admit that they are too far gone. Once gayism is passed in the Theanalogizer, we can go and have lunch in St Martha, or whichever palace in Rome. The strength of our mystical love of the Church will always surmount embarrassing circumstances to reach out, dialogue, whith whatever is still good deep, very deep down this time. Menzingrad is liberal, they can't help returning to court these people.

For my part, if someone treats the new Rome with a ten foot pole, pinching his nose, who am I to judge? 

As for the AFD, now, it is a bad copy, sorry guys... but wait a minute, it is written from a roman proposal, and i am not using it any more, and the Resistance is simply exaggerating its unclear contents. 

For example, legitimately promulgated means that legitimate legal instruments were used legally for its promulgation, but not that it was promulgated legitimately...

My next question is, what do we do of the defense of the AFD in the official "Cor Unum"#104? "Well sorry guys." "What about those who fought the AFD teeth and nails, and who were unjustly punished?" "Just a pack of exaggerating weasels, who will nerver be happy at the reassurances we are making, who will always look for something, and perhaps find something imperfect in us in order to justify their desire to rebel. Hence, I write the faulty AFD, but theirs is the just deserved punishment." 

His Lordship wont stoop to the level of retracting the errors thereof, point by point, but I think he could if needed. Another AFD can always be rewritten in due course. Now is the hour of damage control, and in this the talent of bishop Fellay is magnificent, crowned with results. 

So what is there, still in the bag, undamagecontrolled about? Well, well, well, there is still this nagging New Code of John Paul II. Still no desisting from the use of this Code, which is taught in the seminary, at least in Econe by Father Quilton, who is the author of the paper called "The unofficial official position of the Society on the New Code". Remember that Fr Pinaud was judged on the basis of the 1983 code, canon 1720. 

Other items are there for us to exagerate rebelliously about: No clarification on the quotes favoring Dignitatis Humanae. No clarification, no repudiation of the innumerable errors taught in Flavigny just two months before by Fr Pfluger.

Therefore, problem remains full and entire: they say, don't worry we are not signing and we admit some mistakes and can backtrack a bit for you; we reply your principles have changed and are being applied, what difference does it make? Signing has become a cherry on the cake; we said it a long time ago. It remains a big tempting cherry on a stick, with big cheeky cheeks, but it can wait. Letting liberalism and modernism eat the Society is much more deathly, and happens now.

Sed, iterum dico, non praevalebunt.

In Iesu et Maria,

François Chazal+

mercredi 18 juin 2014

Le Père Gabert Masi (Brésil) rejoint la Résistance

Le père Gabert Masi est à l'origine un prêtre novus ordo qui s'est converti à la Résistance et aide à présent l'abbé Cardozo. Comme tous les prêtres novus ordo qui rejoignent la Résistance, il a été réordonné sous condition par Mgr Williamson. Il a célébré en mai dernier au monastère Santa Cruz de Dom Thomas d'Aquin (Brésil) sa première messe tridentine. Nous sommes heureux de sa venue en renfort pour nos prêtres. Que Dieu le garde dans son nouvel apostolat. Prions bien pour lui.

Source photos prises à Ipatinga, Brésil : blog NON POSSUMUS






















mardi 17 juin 2014

Prières urgentes demandées pour les chrétiens d'Irak



Un lecteur écrit :

"Les chrétiens d'Irak sont en train de se faire exterminer et sollicitent nos prières." 
L'observatoire de la christianophobie confirme en effet que la situation est au bord de la catastrophe. Prions pour nos frères dans la foi.


jeudi 12 juin 2014

Prière islamique au Vatican



Nous travaillons en ce moment sur une étude qui va prendre encore quelques jours. Nous n'oublions pas nos lecteurs. En attendant, voici un lien que vient de nous envoyer un prêtre de la Résistance, sur un fait qui s'est passé le 8 juin dernier au Vatican.

http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2014/06/11/victoire-islamique-au-vatican-5389101.html

N'oublions pas que Saint Louis-Marie Grignion de Monfort et beaucoup d'autres saints ont prophétisé la disparition de l'Islam, au moment où viendront les apôtres des derniers temps. Donc ne perdons pas courage. 

Voici un lien vers la prière embrasée de Saint Louis-Marie ; il dit :


"17. Quand sera que viendra ce déluge de feu du pur amour que vous devez allumer sur toute la terre d’une manière si douce et si véhémente que toutes les nations, les Turcs, les idolâtres et les Juifs même en brûleront et se convertiront ? Non est qui se abscondat a calore ejus [Ps 18, 7]. Accendatur : que ce divin feu que Jésus-Christ est venu apporter sur la terre [cf. Lc 12, 49] soit allumé avant que vous allumiez celui de votre colère qui réduira toute la terre en cendre. Emitte Spiritum tuum et creabuntur et renovabis faciem terrae [Ps 103, 30] : envoyez cet Esprit tout de feu sur la terre, pour y créer des prêtres tout de feu, par le ministère desquels la face de la terre soit renouvelée et votre Église réformée."

dimanche 8 juin 2014

9ème JOUR NEUVAINE - DIMANCHE PENTECÔTE - AVEC INTENTION SPÉCIALE POUR MORGON


NB :  
Pour ceux qui se sont consacrés à la sainte Vierge selon la méthode de saint Saint Louis-Marie Grignion de Monfort, le 8 juin est la fête de Notre-Dame de La Sagesse, instituée par Saint-Louis-Marie. Il est conseillé normalement de renouveler sa consécration ce jour-là. Le texte de la consécration est sur ce lien

Méditation 9ème jour (facultative)


Comme cette humble servante de Dieu aspirait à devenir le réceptacle du Saint-Esprit, le Seigneur lui dit : « Le Saint-Esprit a opéré trois choses dans les apôtres : 
par la première opération, il les a embrasés de l'amour divin, c'est-à-dire que son avènement les a tellement transformés qu'au lieu d'être timides, faibles et pleins d'amour d'eux-mêmes comme  auparavant, ils se montrèrent assez forts pour ne pas même craindre la mort ; ils ont bien plus, dès ce jour, estimé comme une gloire et un bonheur de souffrir persécution pour l'amour de Dieu. 
En second lieu, comme le feu purifie le fer et se l'assimile, ainsi le Saint-Esprit a purifié les apôtres de toute souillure et les a pleinement sanctifiés en lui-même. 
Troisièmement, de même que le moule donne à l'or fondu dans le creuset sa forme exacte, ainsi le Saint-Esprit a fait pour ainsi dire couler en Dieu les apôtres, d'abord liquéfiés par le feu de son amour, afin de leur donner la forme de l'image divine, et de réaliser en eux cette parole du psaume: Je l'ai dit, vous êtes des dieux. (Ps. LXXXI, 6.)

"A cet exemple, celui qui désire recevoir le Saint-Esprit peut lui demander d'accomplir en son âme trois opérations, à savoir : le rendre fort contre tout mal ; le disposer à tout bien, en le séparant de la crainte naturelle de souffrir jusqu'à lui faire accepter joyeusement les adversités, pour l'amour de Dieu. Enfin, qu'il demande au Saint-Esprit la rémission de ses péchés pour que, totalement liquéfié par le feu de l'amour divin, il passe en Dieu, et dans cette bienheureuse union, lui devienne semblable.

« Le Saint-Esprit fit aussi boire les apôtres dans trois coupes, de sorte que le peuple ne crut pas sans raison à leur ivresse. D'abord, il les remplit tellement du vin de l'amour que, pareils à des hommes enivrés, ils s'oubliaient eux-mêmes, ne recherchant plus ni honneur, ni avantage matériel, mais uniquement la gloire de Dieu. Il leur versa ensuite du vin de la consolation et de la douceur divines, si bien qu'ils n'éprouvaient plus de goût pour aucune joie et consolation de la terre. II les enivra, en troisième lieu, d'un nectar, qui est l'amour des choses célestes ; il les rendit comme insensés au point que, dans le désir et l'amour qui les embrasait pour Dieu, ils auraient affronté mille morts pour arriver jusqu'à lui.

« L'âme fidèle doit demander au Saint-Esprit de lui donner à boire aussi ce vin du divin amour, qui produira eu elle l'oubli de soi et le mépris de tout honneur et de tout avantage qui n'intéresse pas la gloire de Dieu. Qu'elle demande aussi la plénitude de la suavité du Saint-Esprit, afin de ne jamais se complaire dans les joies et les délices de la terre, et qu'elle prie Dieu de l'embraser enfin d'un tel amour pour les choses célestes et spirituelles, qu'aspirant à lui de tout son coeur, elle compte pour rien la mort et toutes les souffrances. »

Prières de la neuvaine :

- Souvenez-vous :

Souvenez-vous, ô très miséricordieuse Vierge Marie, qu'on n'a jamais entendu dire qu'aucun de ceux qui ont eu recours à votre protection, imploré votre assistance ou réclamé votre secours, ait été abandonné. Animé d'une pareille confiance, ô Vierge des vierges, ô ma Mère, je viens à vous et, gémissant sous le poids de mes péchés, je me prosterne à vos pieds.Ô Mère du Verbe incarné ne rejetez pas mes prières, mais écoutez-les favorablement et daignez les exaucer. Ainsi soit-il.
- Ecce ancilla Domini, fiat mihi secundum verbum tuum (trois fois) [Voici la servante du Seigneur, qu'il me soit fait selon votre parole]

- Veni creator :

Veni, creator, Spiritus,
Mentes tuorum visita,
Imple superna gratia, 
Quae tu creasti pectora,

Qui diceris Paraclitus,
Altissimi donum Dei.
Fons vivus, ignis, caritas
Et spiritalis unctio.

Tu septiformis munere,
Digitus paternae dexterae.
Tu rite promissum Patris,
Sermone ditans guttura.

Accende lumen sensibus
Infunde amorem cordibus,
Infirma nostri corporis
Virtute firmans perpeti.

Hostem repellas longius
Pacemque dones protinus;
Ductore sic te praevio
Vitemus omne noxium.

Per te sciamus da Patrem,
Noscamus atque Filium;
Teque utriusque Spiritum
Credamus omni tempore.

Deo Patri sit gloria,
Et Filio, qui a mortuis
Surrexit, ac Paraclito
In saeculorum saecula.

Amen.

- Pater, non mea voluntas, sed tua fiat. (trois fois)

Traduction :

O Esprit Créateur,
Venez visitez les âmes des fidèles,
Remplir de la Grâce céleste
Les coeurs que vous avez créés

Vous êtes appelé le Consolateur
Le Don du Dieu Très-Haut
La source d'eau vive, le feu, l'amour,
Et l'onction spirituelle

Versant sur nous vos sept Dons
Vous êtes le doigt de la main du Père.
Promis solennellement par lui aux hommes
Vous venez leur apporter la puissance du langage

Eclairez nos esprits de votre lumière
Versez l'amour dans nos cœurs
Soutenez la faiblesse de notre corps
Par votre incessante énergie

Repoussez l'Ennemi loin de nous,
Hâtez-vous de nous donner la paix ;
Marchez devant nous comme notre chef,
Et nous éviterons tout mal.

Faites-nous connaître connaître Dieu le Père
Faites-nous apprendre aussi le Fils
Et croire en tout temps que vous êtes
L'unique Esprit de l'un et l'autre

Gloire soit à Dieu le Père,
Gloire soit au Fils ressuscité des morts
Gloire au Paraclet
Dans les siècles des siècles.

Ainsi soit-il.

- Père, non pas ma volonté mais la vôtre (trois fois)

Uniquement pour ceux qui seraient empêchés de réciter le Veni Creator :
Prière Venez Esprit Saint :
« Venez, Esprit-Saint, remplissez les cœurs de vos fidèles, et allumez en eux le feu de votre amour.»

V/. Envoyez votre Esprit, Seigneur, et il se fera une création nouvelle.

R/. Et vous renouvellerez la face de la terre.

Ô Dieu, qui avez instruit les cœurs de vos fidèles par la lumière du Saint-Esprit, donnez-nous par ce même Esprit de comprendre et d'aimer ce qui est bien, et de jouir toujours de ses divines consolations. Par Jésus-Christ Notre Seigneur. Ainsi soit-il.