lundi 30 septembre 2013

Sermon de l'abbé Rioult pour la saint Michel

Sermon de l'abbé Rioult pour la 
saint Michel

Lettre de l'abbé Chazal : l'Asie se développe bien

Lettre de l'abbé Chazal : l'Asie se
 développe bien

De gauche à droite : les abbés Suelo, Valan, Chazal et le père Elijah ofm.



Cher abbé Pfeiffer,

Nous ne pouvons pas nous effondrer, étant déjà en miettes, mais nous pouvons être écrasés, si les appels en augmentation continuent à se déverser sur notre petit nombre de prêtres, à présent de six et demi seulement pour l’Asie et l’Australie : les Pères Nariai (qui m’a diverti très gentiment récemment), Pancras, Suelo, Hartley, Elie, Valan Rajkumar et votre serviteur. Les perspectives, plus encourageantes depuis un an, méritent une visite de votre part sans trop de retard.


MICRO-SÉMINAIRE

Le 17 septembre, trois prêtres, deux séminaristes et un bon cuisinier ont enfin emménagé à la Maison Notre-Dame de Lourdes à Tanauam. Il s'agit d'une ferme, mais à 50 minutes de l'aéroport ... si nous avions une voiture !

Je suis très heureux que nous ayons un endroit où l’abbé Suelo puisse vraiment se reposer, loin de l'air de Manille. D’abord, cet endroit semble être sans moustiques, et maintenant avec la saison des pluies, vous pouvez dormir avec la fenêtre ouverte et éteindre le ventilateur.... donc pas besoin d'acheter une climatisation. Voilà de bonnes nouvelles parce que nous sommes tellement à sec. Ainsi, par exemple, le déjeuner d'aujourd'hui a été cuit au feu de bois, un peu brûlé, et nous avons eu les bananes de la propriété pour le dessert. Les dames de Manille sont venues à la rescousse, et la nourriture est maintenant conforme aux normes de la résistance... mais comme le sont aussi les moustiques.

Plus d'un an après la crise de la FSSPX, j'ai enfin un endroit que je peux appeler ma maison, je peux aussi suivre l’emploi du temps du séminaire. Nos adversaires devraient être heureux d'apprendre que nous n'avons que deux séminaristes, pour commencer, mais nous creusons notre sillon courageusement à travers les questions de la Somme. J'ai prêché ma première retraite mariale la semaine suivante. Nous avons acheté une cloche de cuivre de 6 pouces pour la régularité de la maison. Elle est petite mais la tonalité assez bonne, elle sonne 14 fois par jour ; son nom est Petite Marie ! Cela s’accorde bien, n'est-ce pas, avec un micro-séminaire...

AUSTRALIE

À mon grand étonnement, tous les Australiens n’aiment pas la Vegemite [La vegemite est une pâte à tartiner australienne relativement salée brun foncée à base de levure de bière, essentiellement utilisée en Australie], et je vois que la même chose s'applique à la FSSPX décaféinée. On avait affirmé que l’Australie était une zone libre de toute résistance… comme l’Afrique.
J'ai commencé à Sydney avec une trentaine de personnes qui s'intéressent à la résistance et plusieurs groupes éparpillés à proximité. Brisbane et Melbourne-Tynong sont les plus grands groupes bien que, ne comptant que cinquante personnes chacun, avec une réaction différente de la FSSPX, conduisant essentiellement au même résultat . La réaction du père Taouk à Brisbane est proche de l’hystérie, étant donné le ton qu'il a au téléphone portable, menaçant les fidèles, refusant l'absolution et même claquant la porte du confessionnal. Un autre prêtre de Brisbane a fait un commentaire intéressant lorsque les fidèles se sont présentés avec des plaintes concernant le Préambule Doctrinal du 15 avril (DQA) de Mgr Fellay : "Et alors ? il y a de bonnes choses dans le concile Vatican II !". J'espère que l’abbé Hartley va commencer à faire quelque chose pour Brisbane, il a 25 fidèles à lui seul, il ne veut pas être Novus Ordo, s'est fait réordonner sous condition par un évêque de la lignée Thuc, mais ne veut pas être sédévacantiste non plus, ni rejoindre la FSSPX réconciliatrice. L’Australie a besoin d'un autre abbé Cummins.

Durant quelques jours libres, j'ai fait une petite incursion dans la région de Cairns, et j'ai trouvé cinq âmes, mais j’ai eu le mal du pays dans l’Atherton, un endroit qui ressemble aux hauts plateaux du centre de la France.

Alors je me suis dirigé vers Adelaïde où la résistance est tombée à dix âmes courageuses. Elle ne devrait pas diminuer davantage à cause de la pure bravoure de ces gens qui acceptent totalement les réprimandes, chantages et renvois pour l'amour de la vérité. Ils m'ont dit comme les gens Ecclesia Dei [les ralliés] ont été enchantés par la visite de Mgr Fellay et sa fameuse conférence d’Adelaïde l'an dernier, conférence qui ne diffère pas beaucoup de celle de Lille le 7 mai de cette année (où, notamment, Mgr Fellay a maintenu son Préambule doctrinal (DQA), un texte soi-disant subtil incompris, qui ne doit pas être utilisé seulement parce qu'il divise, non pas parce qu'il est faux).

Tout comme nous ne devons pas abandonner les gens d’Adelaïde, nous devons prendre bien soin des gens de la baie de Streaky, parce que là, l'utilisation du bâton a solidement uni l'ensemble du groupe des familles de la résistance, à l'exception de deux ou trois personnes. Là encore, les dirigeants du groupe confirment qu'ils ne reçoivent pas de réponses appropriées des prêtres de la FSSPX, il n’est question que d’obéissance et de paroles telles que «ces prêtres ne vont pas revenir, vous n'aurez plus la messe dorénavant ... etc. ». Donc, tout le groupe est jeté hors de la chapelle et nous avons eu la messe dans un hangar de tonte, un cadre liturgique assez beau pour deux premières communions. Dirigés par John Trésorerie, ils tiendront fermement.

Au Tynong, la résistance à la résistance est minime, conduisant aux mêmes résultats que les techniques de l’abbé Taouk. Là, les confrères sont plus polis, l’abbé Delsorte était gentil, avenant, et l’abbé Belisle a accepté de me voir, arguant que l'opposition de la Fraternité à Vatican II n'a jamais été aussi noir et blanc qu'on veut le faire croire, pointant l’Institutio Generalis qui est mentionnée dans notre Constitution. Ici apparaît, encore une fois, la nouvelle ligne de la Fraternité, à savoir que nous pouvons nous accrocher à ce qui est acceptable dans la doctrine conciliaire et dans le nouveau "magistère" pour nous rapprocher de l'Église officielle. À son avis, nous exagérons, et les slogans libéraux de la présentation en ligne de l'école [de ce lieu] sont là seulement pour des raisons juridiques. Ma question est : "Pourquoi ne pas le dire ?" Prenez l'argent du gouvernement si vous voulez, mais ne prenez pas les idées du gouvernement, ou au moins dites que le gouvernement vous oblige à publier ces erreurs ... Mais est-ce permis par Dieu? Je ne le pense pas.

Ainsi, un point subsiste, depuis la lettre du Supérieur Général du 15 avril 2012 : Vatican II n'est pas une super-hérésie, il faut garder ce qui est bon en lui, interpréter ce qui est ambigu à la "lumière de la Tradition", et rejeter ce qui est mauvais. Le traité De Malo de saint Thomas d'Aquin est oublié ainsi que la façon dont l'hérésie a toujours rampé tout au long de l'Histoire. L'ambiguïté n'est pas l’hérésie, c’est un lieu de discussion et d'interprétation. Cette nouvelle ligne a triomphé, elle a corrompu les plus éminents, comme l’abbé Belisle. Il m'a renvoyé poliment.

Il y a deux espèces de libéraux, le méchant et le gentil. Le second est plus difficile à traiter, même si le premier tente de faire souffrir.

Mais alors que les abbés refusent de voir le changement doctrinal, que dis-je, y prennent part, il y a toujours, partout, un petit groupe de fidèles qui a gardé les yeux ouverts, et nous nous attendons à peut-être soixante-dix personnes pour la visite de l'évêque, en décembre. Nous avons même utilisé la salle où la Fraternité a démarré pour la messe du dimanche. C'est une grande bénédiction d'avoir la visite de l’abbé Ortiz dans l'intervalle. Nous souhaitons que l’abbé Hartley ne soit pas le seul prêtre permanent pour ces braves gens, de sorte que la mèche qui fume ne meure pas, mais grandisse.

INDE

Au Chennai proprement dit, la FSSPX a été si bien nettoyée qu'on a l’impression que la crise de 2012 n'a jamais eu lieu, messes régulières, naissances nombreuses, quelques personnes du novus ordo en plus.
Puis l’abbé Valan et moi avons profité de la modicité du transport public indien, équivalent à quelque chose comme 15 dollars de New York à Minneapolis, pour visiter une série de familles, en disant la messe chez eux. Au Sud Tamil Nadu, il y a des personnes qui ont besoin de notre aide, mais au-delà, vous allez voir de minuscules groupes dans le sud.
Je pense qu'il est très important de les voir, et bien sûr nous avons eu la joie supplémentaire de voir nos gentils prêtres à Tuticorin. Il y a un candidat à la prêtrise, et les vieux prêtres sont vraiment utiles pour l’abbé Valan.
Ensuite, j'ai pris l'avion à destination de Goa où j'ai vu 50 personnes en deux groupes, Goa où je n'avais jamais vu cela auparavant (cela a toujours stagné au cours des dix dernières années). J'ai donné une mini retraite ignacienne de 2 jours, organisée par Joseph Vaz, confessions, sacrements, messe du dimanche, budget serré ; nous en ferons d’autres. La plupart de ces gens sont hors de portée de tout chantage de l’abbé Brucciani, parce qu'ils viennent directement du novus ordo, et comprennent une condamnation complète de celui-ci, mais ils ont besoin de visites régulières, de sorte que l’abbé Valan suppléera entre mes deux visites annuelles.
La plupart des bonnes gens sont à Goa, et c'est la même chose à Bombay, où mes liens sont restés très forts. Vous ne pouvez pas effacer 7 ans d'apostolat là-bas, alors je me demande pourquoi l’abbé Brucciani devait menacer les gens, pour généralement le même résultat que dans le Chennai. Non seulement cela, mais les Sœurs Pratnala m'ont permis d'utiliser leur église, et je ne rappelle pas avoir jamais dit la messe dans une église de Bombay.
A noter, nous avons un cas évident d'annulation de mariage à Bombay, une première dans la résistance, si cela est prononcé. Le novus ordo hésite, parce que l'un des conjoints a exclu la procréation des enfants, et que ce n'est pas un motif suffisant pour eux. C'est typique du nouveau Code.
Alors je suis retourné à Chennai pendant quelques jours. Comme la FSSPX réclame le village de RN Kandigai, nous avons décidé de dégainer l'une de nos armes les plus terrifiantes mais encore non divulguée : un pique-nique ! J'ai chanté la messe dans l’église, rien n'a changé, sauf la couleur safran de l'église.

RESTE DE L'ASIE - GLISSADE LIBÉRALE

Notre plus grande faiblesse dans le reste de l’Asie, c'est que nous sommes toujours débordés, de sorte que les éléments les plus faibles de la mission peuvent être récupérés alors que nous sommes loin, par le courant général de la Fraternité, en utilisant le poids de l'autorité sacerdotale et le poids de l'institution. Avec notre rythme de mission actuel, je ne pense pas que la santé du père Suelo va tenir indéfiniment. Ainsi, la Providence nous envoie un autre volontaire pour assurer la marche des missions, l’abbé Elijah, ofm. Il est venu à la retraite et va rester avec nous une fois obtenu son congé de sa communauté franciscaine. Il abandonne le novus ordo tout à fait, et la maison de Batangas a joué un grand rôle dans sa décision.
Je n'ai aucun progrès numérique à signaler, sauf au Japon. L’abbé Nariai exprime son amitié renouvelée. Je vais lui rendre visite quand je pourrai. Les gens de base des divers centres d'Asie tiennent fort, surtout à Singapour, où, avant même que j'aie abordé le sujet, les gens m'ont dit que la FSSPX refuse constamment d'informer les fidèles sur le comportement horrible de Pape François, démontrant par le fait même une glissade évidente. Quand on pose aux prêtres du district des questions précises, ils prennent des mesures d'évitement ou ne mentionnent jamais la question de la nouvelle Rome dans leurs sermons. Un véritable changement de doctrine est en cours. Le prieuré de Manille imprime et diffuse la conférence de l’abbé Themann qui défend le Protocole Doctrinal de Mgr Fellay et le changement de doctrine, et les Philippins qui utilisent leur intelligence se demandent comment cela peut-il se faire, car ils sont informés en même temps que le protocole a été rejeté officiellement. Les signes d’une glissade libérale font maintenant leur apparition en Asie, le plus remarquable étant le nouveau bulletin indien de la FSSPX, appelé "L'écureuil volant" (?) qui arbore un sermon du pape François à la page deux et trois. Dans cet article, le Pape fait une mauvaise exégèse du chapitre 9 de Saint Luc, il fait l'éloge du Père Arrupe s.j. communiste virulent qui a même donné des nuits blanches à Paul VI. Dans le passé, nous n'avons jamais publié les homélies de Jean-Paul II, même pas une qui aurait été soi-disant bonne. La rubrique des nouvelles loue la Journée Mondiale de la Jeunesse, les bénévoles de l'Opus Dei enseignant la bonne nouvelle du football, le centre jésuite pour les droits de l'homme, un pasteur pentecôtiste arrêté pour sa foi pentecôtiste, l'évêque de Cochin pour l'ouverture d'une radio Novus Ordo... j'ai donc demandé de numériser ce bulletin pour le mettre sur Internet.
Mais, encore une fois, alors que le monde entier parle du Pape François, la paralysie de la FSSPX, ou le refus délibéré de traiter cette question en dit long, avant même que je parle à ces gens.
L'ouverture de la Maison de Batangas, Notre-Dame de Lourdes a été une charge énorme pour mes finances et celles de Julie Cordova, mais c'est une nécessité, surtout pour la santé de l’abbé Suelo, qui est venu pour nous sauver de notre situation financière... avec achat d'un détecteur d’or. L’abbé recherche spécifiquement l'or abandonné précipitamment par les Japonais pendant la deuxième guerre mondiale. Lors de la première tentative, il a trouvé la pompe à eau souterraine, puis plus tard dans la journée, l'appareil a pointé directement vers la statue de Notre-Dame ... il ne pouvait pas en être autrement, car elle a un cœur d'or.
Dans l'espoir qu'il trouve quelque chose de suffisant pour nous soutenir tous jusqu'au Jour du Jugement, je vous assure de toutes mes prières et dévotion.


Dans les cœurs d'or de Jésus et de Marie,


François Chazal, FSSPX- Compagnie de Marie

Original anglais pour info. 

Dear Fr Pfeiffer,

We cannot crumble, being crumbs already, but we can be crushed, as more calls keep on pouring on our little number of priests, six and a half only so far for the Austrasian region, Fathers Nariai (who entertained me very kindly recently), Pancras, Suelo, Hartley, Elijah, Valan Rajkumar and yours truly. The outlook, much improved from a year ago deserves a visit from you without too much delay.
MICROSEMINARY
On September 17th, we moved at last to the House of Our Lady of Lourdes in Tanauam, three priests, two seminarians, one famous cook.
It is a farm, yet 50 minutes away from the airport... if we had a car!
I am very glad that we have a place where Fr Suelo can truly rest, far from the fawl air of Manila. This place seemed to be at first without mosquitoes, and now in the rainy season, you can sleep with open window and switch off the fan.... therefore no need of buying air conditioning. That is good news because we are so broke, so for instance, todays lunch was cooked on firewood, a little burned, and we had the bananas of the property for desert. The Manila ladies came to the rescue, and the food is now up to resistance standards.
... but so are the mosquitoes.
More than a year after the sspx crisis, at last, i do have a place i can call home, following the seminary schedule as well. Our opponents should be glad to learn that we have only two seminarians to begin with, but we are plying our way bravely through the Questions of the Summa. I preached my first marian retreat the week after. We bought a 6 inch brass bell for the regularity of the house. It is small but the range is good enough; it rings 14 times a day; its name is Little Mary! Fitting, isn't it, for a microseminary...
AUSTRALIA
Not all Australians like vegemite, to my great astonishment, and i reckon the same thing applies to the SSPX decaf. It was claimed to be a Resistance free zone... like Africa.
I began with Sydney having around thirty people interested in the resistance and several scattered groups nearby. Brisbane and Melbourne-Tynong are the biggest groups though, numbering kind of fifty people each, with a distinct reaction from the XSPX, leading basically to the same result. The  reaction of Fr Taouk in Brisbane is near hysterical, given the tune on his cell phones, the threats to the faithful, the refusal of absolution and even the slamming of the confessionnal door. Another Brisbane priest made an interesting comment when presented with complaints about the AFD of Bishop Fellay: "and so what? there are good things in Vatican II!". I hope for Brisbane that Fr Hartley will start to do something, he has 25 faithful on his own, doesn't want to be Novus Ordo, got convalidated by a Thuc line bishop, but doesn't want to be a sedevacantist either, nor does he want to join the reconciliar XSPX. Australia needs another Fr Cummins.

In the spare weekdays, i did a little foray to the Cairns area, and found five souls, but got homesick in Atherton, a place resembling the central highlands of France.

So i headed down to Adelaide where the resistance is down to ten brave souls and should not shrink any further because of the sheer bravery of these people who accept totally to be reprimanded, blackmailed and put away for the sake of the truth. They told me how the Ecclesia Dei people were delighted by Bishop Fellay's visit and famed Adelaide conference last year, which does not differ that much from the Lille conference of May 07th of this year, (where, most notably, the bishop maintain his AFD as a misunderstood, subtle text, not to be used only because it divides, not because it is false).
Just as we must not abandon the Adelaide people, we must take a good care of the Streaky Bay people, because there, the use of the stick has secured the entire group of families for the resistance, to the exception of two or three people. There again the leaders are confirming that they are not getting proper answers from the XSPX priests; it is all about obedience and saying that "these priests are not going to come back, you are not going to have the mass any more... etc." So the whole group is thrown out from the Chapel and we had the Mass in a Shearing shed, quite a beautiflul liturgical surrounding for two first Holy Communions. Led by John Cash, they will hold strong.

In Tynong the resistance to the resistance is minimal, bearing the same results than the techniques of Fr Taouk. There the confreres are more polite, Fr Delsorte was kind, saluting, and Fr Belisle accepted to see me, his point being that the Society's opposition to Vatican II has never been as black and white as we wish to portray it, pointing the Institutio Generalis that is referred to in our Constitution. There appeared again, the new line of the Society, namely that we can cling to what is acceptable in the conciliar doctrine and in the new "magisterium" to draw near the official Church. In his view we are just exagerating, and the liberal slogans in the online presentation of the school are just there because of legal reasons. My question is "Why not say so?" Take the government money if you will, but don't take the goverment's ideas, or at least say that the government forces you to post these errors... but is that permitted by God? I don't think so.
So the point remains, ever since the SG letter of April 15th 2012: Vatican 2 is not a super heresy, we must keep what is good in it, interpret what is ambiguous in the LOTrad, and reject what is bad. Forget about the de Malo of St Thomas Aquinas, and the way heresy has ever crept throughout History. Ambiguity is no heresy, it is a place for discussion and interpretation. That new line has triumphed; it has corrupted leading minds, like that of Fr Belisle. He sent me off politely.
There are two species of liberals, the nasty and the kind one. The second is tougher to deal with, even if the first one tries to inflict pain, tries.
But just as those Fathers refuse to see the doctrinal change, nay, take part in it, there is always, everywhere, a tiny group of faithful that have kept their eyes opened, so we are expecting maybe seventy people for the Bishop's visit in December. We even used the hall where the Society got started for the Sunday mass. It is a great blessing to have Fr Ortiz visiting them in the meantime. Fr Hartley is not the only one in our hopes for permanent priests for these good people, so that the smoking wick does not die, but thrive (say it in Australian accent).

INDIA
Iin Chennai proper the XSPX has been so swept away that it feels that the 2012 crisis never happened, regular masses, incoming babies, a few more people from the novus ordo.
Then Fathe Valan and I took advantage of the cheapness of the Indian public transportation, something like 15 dollars from New York to Minneapolis and visited a string of families, saying masses at their places. South Tamil Nadu has  some people requiring our assistance, but down the line, you are going to see tiny clumps in the south.
I think it was very important to see them, and of course we had the extra joy to see our friendly priests in tuticorin..  There is  a candidate for the priesthood, and the old priests are really helpful for Fr Valan.
Then i flew to Goa where i saw 50 people in two groups, Goa as i never saw it before (it always stagnated in the past ten years). I gave a mini 2 days ignatian retreat, organised by Joseph Vaz, confessions, sacraments, sunday Mass, rock bottom budget. We shall do it again. Most of those people are out of reach of any bruccianic blackmail, because they come straight from the novus ordo, and understand a full condemnation of it, but they need regular visits, so fr Valan will provide in between my twice yearly visits.
Most of the good people are accounted for in Goa, and it is the same in Bombay, where my ties have stayed very strong. You can t wipe out 7 years of apostolate there, so i wonder why Fr Brucciani had to threaten people, for basically the same result as in Chennai. Not only that, but the pratnala Sisters allowed me to use their church, and i don t recall ever saying the mass in a Church in Bombay.
Interstingly, we have a clear case of marriage annulment in Bombay, a first in the resistance, if it happens. The novus ordo hesitates, because one of the spouses excluded the procreation of children, and that is not sufficient ground for them. That s typical of the new Code.
Then i headed back to Chennai for a few days. As the XSPX is claiming the village of RN Kandigai, we decided to unleash one of our most terrifying but yet undisclosed weapon: a picnic! I sang the mass in the Church, nothing has changed, except the saffronized color of the church.
REST OF ASIA - LIBERAL SLIDE
Our biggest weakness in the rest of Asia is that we are still overextended, so that the weaker elements of the mission can get picked up while we are away, by the mainstream society, using the full weight of their priestly authority and the full weight of the institution. With our mission rythm of today, i don t think the health of Fr Suelo is going to hold indefinitely. so Providence is sending us another volunteer to man the stations, Fr Elijah ofm. he came at the retreat and is going to stay with us once he obtains his leave of absence for his franciscan community. he is abandonning the novus ordo altogether, and the house of Batangas had a big role to play into his decision. 
I have no numerical progress to report except in Japan. Fr Nariai is expressing renewed friendship, after some time. I will pay him visits when I can. The core people of the diverse centers of Asia are holding strong, especially in Singapore where, even before I broached on the subject, people told me that the XSPX is persistently refusing to inform the faithful about the horrendous behaviour of Pope Francis, demonstrating hereby a clear slide. When the priests of the district are asked specific question, they take evasive action or never mention the issue of the new Rome in their sermons any more. A real doctrinal shift is in progress. The priory of Manila is printing and distributing the conference of Fr Themann that defends the AFD and the doctrinal shift, and those Filipinos that use their minds wonder how can it be, since they are told at the same time that the AFD has been rejected officially. Signs of a liberal slide are now appearing in Asia, the most notorious one being the new indian bulletin of the xspx, called "The flying squirrel"(?) that sports a sermon of pope Francis on page two and three. In it the Pope makes a bad exegesis of Luke chapter nine, praises the arch communist Fr Arrupe sj. who even gave sleepless night to Paul VI. In the past we never published the homilies of John Paul II, even a so called good one. The news section praises the World Youth Day, the Opus Dei volunteers teaching the good news of football, the Jesuit center for human rights, a Pentecostal minister arrested for his Pentecostal faith, the bishop of Cochin for opening a novus ordo radio... so I asked it to be scanned and put on the internet.
But, again, while the whole world speaks about Pope Francis, the paralysis of the xspx, or the deliberate refusal to address this issue speaks volumes, ahead of me even speaking to these people.
The opening of the  Batangas House of Our Lady of Lourdes has been a big drain on my finances and that of Julie Cordova, but it is a necessity, especially for the health of Fr Suelo, who has come to rescue us from our financial plight by.... buying a gold detector. Father is specifically looking for the gold left behind precipitously by the Japanese during ww2. In the first attempt he found the underground water pump, then later in the day the instrument pointed straight to the statue of Our Lady... it could not be otherwise, because she has a Heart of gold.
in the hope that he find something sufficient to prop us all up until Judgement Day, I assure you of all my prayers and devotion.
In the golden Hearts of Jesus and Mary,
Francois Chazal, SSPX-MC






dimanche 29 septembre 2013

Consécration à Saint Michel

Consécration à Saint Michel



Aujourd'hui, c'est la fête de Saint Michel.

Saint Michel Archange, le blog Avec l'Immaculée se consacre irrévocablement à vous pour obtenir la grâce de dire toujours tout ce que Dieu veut, au moment où Il le veut et de la façon dont Il le veut. Nous vous supplions de nous protéger des embûches. Apprenez-nous à combattre selon le Cœur de Dieu. Nous nous défions entièrement de nous et nous nous confions entièrement en vous. Éclairez-nous, protégez-nous, enflammez-nous et guidez-nous maintenant, chaque jour de notre vie et à l'heure de notre mort. Amen.

Acte de consécration personnelle à Saint Michel à réciter par ceux qui le souhaitent :

Avec l'Immaculée conseille très vivement à chacun de se consacrer à saint Michel. C'est une source nouvelle de grâces et une protection particulièrement puissante. En ces temps troublés qui vont encore s'accentuer, la protection spéciale de saint Michel est un très puissant atout. Nous avons trouvé cette prière sur internet. 

Ô grand Prince du ciel, gardien très fidèle de l'Eglise, Saint Michel Archange, moi, [……..………], quoique très indigne de paraître devant vous, confiant néanmoins dans votre spéciale bonté, touché de l'excellence de vos admirables prières et de la multitude de vos bienfaits, je me présente à vous, accompagné de mon Ange gardien ; et en présence de tous les Anges du ciel que je prends à témoin de ma dévotion envers vous, je vous choisis aujourd'hui pour mon protecteur et mon avocat particulier, et je me propose fermement de vous honorer toujours et de vous faire honorer de tout mon pouvoir. Assistez-moi pendant toute ma vie, afin que jamais je n'offense les yeux très purs de Dieu, ni en œuvres, ni en paroles, ni en pensées. Défendez-moi contre toutes les tentations du démon, spécialement pour la foi et la pureté, et, à l'heure de la mort, donnez la paix à mon âme et introduisez-la dans l'éternelle patrie. Amen

samedi 28 septembre 2013

Une nouvelle fondation importante de la Résistance en Colombie

Une nouvelle fondation importante de la Résistance en Colombie

source de l'interview : Non possumus




Cette interview pas ordinaire est une excellente nouvelle pour la Résistance ! Allez sur le site du nouveau monastère en Colombie pour voir le diaporama du monastère sur le lien ci dessous : 
http://benedictinos.jimdo.com/

Faire un don au monastère


Père, pouvez-vous nous donner des nouvelles du projet du nouveau monastère de Saint Joseph ?

Bien sûr. D'abord, je tiens à remercier tous les lecteurs et amis fidèles de Non possumus pour leur aide spirituelle et matérielle. Je veux parler du projet qui a bien évolué, avec l'aide de Dieu et de vous tous. La Providence nous a installés en Colombie. Il y a eu des signes importants qui nous ont appelés là-bas, maintenant nos projets sont donc dans ce pays. Ces derniers mois, ils se sont concrétisés et toute la Résistance nous appuie. Le projet est très avancé et un Monastère est déjà construit, (cela fait environ 6 ans que la construction est commencée), grâce à la foi de quelques familles qui ont voulu construire quelque chose qui servirait à la conservation de la foi. Sans savoir exactement à quel usage il serait destiné, ces familles ont commencé à construire un monastère et un couvent bénédictin, de par la façon dont il a été construit. Il est dans les montagnes, dans un endroit où il y a eu pendant quatre siècles des monastères. Ces personnes ont confié à Dieu leur travail afin qu'un jour, il y ait une maison religieuse et elles ont consacré le projet de maison religieuse à Saint Joseph . Alors, quand elles m'ont vu arriver avec le projet d'un monastère, elles m'ont offert cette construction, et après avoir analysé cela avec les supérieurs, nous avons vu que c'était le lieu le plus approprié pour commencer le projet du monastère Saint Joseph.

- Quand ouvrirez-vous le monastère et où est-il situé ?

Nous projetons d'ouvrir le 7 Octobre, avec cinq moines et avec l'aide du monastère de la Sainte-Croix du Brésil et de nombreux bienfaiteurs. Les nouvelles vocations commenceront à arriver l'année prochaine.

Saint Joseph a été chargé du projet depuis le début et nous sommes très heureux qu'il ait progressé si rapidement.

Le monastère est situé dans la région la plus bénie de la Colombie, à quelques kilomètres de la ville de Chiquinquira qui est le sanctuaire national de Notre-Dame du Rosaire, vocable sous lequel on invoque le plus la Sainte Vierge en Colombie. Il est également à moins de 500 m d'un ancien monastère dominicain, qui a été construit dans cette région parce que l'Apôtre Barthélemy, lors d'une apparition, a demandé de construire une maison de prière, une maison religieuse dans cette région, en disant que c'était la volonté de Dieu. Et comme le monastère est aujourd'hui un musée, nous avons compris que c'était à nous d'accomplir à nouveau le désir de Jésus-Christ transmis par Son apôtre saint Barthélemy.  

- Quel rôle a joué le monastère de la Sainte Croix [du Brésil] dans cette nouvelle fondation ?

Le monastère Santa Cruz a vu que la meilleure façon de soutenir et d'aider son monastère était de fonder une autre maison bénédictine qui pourra recevoir des vocations de langue espagnole. En même temps, ils pourront partager le travail et le ministère du monastère de Sainte-Croix au Brésil. Dom Thomas nous a donné toute son aide, son soutien, et avec l'aide de ses moines, nous allons commencer ce nouveau monastère.

- Des moines de Santa Cruz vont-ils aller en Colombie ?

Oui, quelques moines vont rester avec nous. Je ne sais pas encore combien, mais pour l'instant il y en a un qui arrive en octobre.

- Comment se passera la cérémonie d'ouverture du nouveau monastère le 7 Octobre ?

Nous allons faire une messe solennelle avec tous les moines et un prêtre de passage qui sera également présent, ainsi que tous les fidèles. Notre-Dame du Rosaire protégera les débuts du monastère .

- Mgr Williamson est-il au courant du projet ?

Mgr Williamson a donné sa bénédiction, lorsqu'il a vu ce travail providentiel, ce désir de mettre un bastion de la foi afin de préserver l'héritage de Mgr Lefebvre et tous les signes de Dieu pour s'y installer. Il nous a demandé de nous lancer dans cette aventure monastique en Colombie. Il nous a donné sa bénédiction et il est prêt à nous aider pour tout ce dont nous aurons besoin. Il nous a seulement demandé une chose: que nous gardions fidèlement la prière de l'office divin en commun tous les jours, parce que la clé de voûte d'un monastère est la fidélité à la sainte Règle, à l'Office divin et à la liturgie traditionnelle.

- Avec combien de moines et de prêtres commencez-vous le monastère ?

Nous commençons le 7 Octobre à 5. Un autre prêtre va nous aider, un prêtre ami de la Tradition qui a toujours travaillé dans les milieux traditionnels.

- Combien de fidèles vous ont visités et vous aident dans votre oeuvre ?

Au cours des trois derniers mois, entre 120 et 150 fidèles différents sont venus.

- Assistez-vous les fidèles de la Résistance dans leur besoin de sacrements ?

Oui, à la demande de Mgr Williamson, nous voyagerons pour répondre à la demande des fidèles, même ceux de l'Equateur, à Quito et Cuenca. Les fréquences des visites ne sont pas encore fixées, mais  nous irons de temps en temps.

- « Mon père, quels sont aujourd'hui les besoins du monastère ? Est-il tout à fait terminé ?"

Le monastère est habitable, nous pouvons y vivre, mais c'est encore très rudimentaire. Il nous manque encore des choses importantes, par exemple, nous n'avons pas d'électricité (nous mettons des panneaux solaires), pas d'eau potable. Nous  utilisons de l'eau que nous allons chercher à un lac, nous avons besoin d'un puits. Nous avons des meubles, il nous manque certaines fenêtres et nous avons besoin de construire un deuxième étage pour loger 10 autres moines. En outre, bien sûr, il faut trouver la nourriture des moines. Par conséquent, nous avons besoin de l'aide de tous les fidèles de la Résistance.

- Vous avez consacré à Saint Joseph tout ce projet  depuis que vous avez quitté les Etats-Unis, n'est-ce pas ?

Saint Joseph est le protagoniste principal de ce projet. Saint Joseph a initié le projet, qu'il poursuit et il terminera le travail. Nous avons dit aux moines qui veulent entrer dans le monastère que Saint-Joseph en est le Père abbé, qu'ils doivent tous lui être consacrés car Saint Joseph est le modèle achevé de la vie monastique, celui qui a aimé le plus Jésus-Christ et la Sainte Vierge. Il nous aidera à vivre la perfection de la vie bénédictine. Saint Joseph est l'abbé, le père de la maison et le monastère sera comme Nazareth. Le but de tous les moines est de devenir d'autres Saint Joseph vivant de l'amour de la Sainte Vierge et se sacrifiant pour Jésus-Christ par les vœux de la perfection et de la fidélité à la Règle. Les moines travaillent et prient comme Saint Joseph et à ses côtés, à travers lui et pour lui, afin d'être agréables à Notre Seigneur Jésus-Christ et à la Sainte Vierge.

-  Le monastère a-t-il un site internet ?

Oui, et nous demandons à tous les fidèles de le visiter. 

Merci beaucoup, mon Père, pour cette interview.

Le site du monastère de Saint Joseph est :
http://benedictinos.jimdo.com/ . [Nous l'avons mis en colonne de droite du blog Avec l'Immaculée.]

Pour les fidèles qui veulent coopérer matériellement à cette oeuvre, nous donnons le lien suivant : 
http://benedictinos.jimdo.com/donativos/

jeudi 26 septembre 2013

Les bulletins de la Résistance


Les bulletins de la Résistance


Chers amis, 

Nous y avons pensé en même temps ! Nous venions d'écrire à Reconquista, le 18 juin dernier à 21h17 que nous écririons moins sur le blog ces temps prochains, car nous voulions reprendre le bulletin papier d'Avec l'Immaculée, et quelques minutes après, à 21h38, Reconquista annonçait également qu'ils allaient sortir un nouveau bulletin. C'est une bonne initiative de leur part car les journaux et les livres ont davantage d'impact dans le milieu traditionnel français que les sites internet. Du temps des débuts de la Résistance au concile dans les années 70, les bulletins ont joué un rôle puissant auprès des fidèles pour les soutenir et les former. Nous devons recommencer comme nos anciens. Vous aurez donc dorénavant deux bulletins de Résistance : le bulletin de Reconquista et le nôtre qui s'appelle Avec l'Immaculée publications.

Nous voulons développer un tissu de Résistance dans toute la France et pour cela, les documents papiers à lire chez soi et à étudier en groupe sont indispensables. Le sommaire du bulletin que nous préparons sera différent de celui du bulletin de Reconquista. Nous avons beaucoup à vous dire et donc le bulletin sera gros cette fois-ci (minimum 40 pages). Il sera téléchargeable au format pdf et imprimable. Mais évidemment, la rédaction d'un tel document prend un peu de temps. C'est pourquoi nous n'avons pas beaucoup écrit sur le blog cette semaine. Quand le bulletin paraîtra, dans quelques jours, nous vous le signalerons et nous vous mettrons les liens à télécharger. Donc encore un peu de patience, et vous aurez bientôt de quoi lire ! En attendant, si cela n'est pas fait, inscrivez-vous sur le site d'Avec l'Immaculée publications. Il faut pour cela, aller sur la droite de la page, dans la rubrique s'abonner et rentrer l'adresse email de votre choix. Vous pouvez aussi abonner vos amis. 

Visite de Mgr Williamson à Lévis (Québec)

Visite de Mgr Williamson à Lévis (Québec)


Mgr Williamson viendra visiter les fidèles du prieuré du Christ-Roi de Lévis au Québec du 31 octobre 2013 au 2 novembre 2013. Vous pouvez cliquer sur le lien suivant pour aider les fidèles à payer les frais de cette visite et pour aider ce nouveau prieuré de la Résistance.

dimanche 22 septembre 2013

Conseil de Saint Athanase aux prêtres


Conseil de Saint Athanase aux prêtres


Nous remercions un des amis du blog qui vient de nous envoyer cette belle citation :

« Frères, en tant que gardiens des mystères de Dieu, levez-vous et agissez, vous qui avez sous les yeux les destructions que les autres sont en train de perpétrer ! ».

(St Athanase, P.G. XXVII, 219)







samedi 21 septembre 2013

L'abbé Faure est nommé coordinateur de la Résistance pour l'Amérique latine

L'abbé Faure est nommé coordinateur de la Résistance pour l'Amérique latine

Mgr Lefebvre et l'abbé Faure


Un prêtre de la Résistance nous apprend que l'abbé Faure a été nommé par Mgr Williamson coordinateur de la Résistance pour l'Amérique latine. Nous souhaitons que de nombreuses chapelles de Résistance se développent dans ces pays et que d'autres prêtres viennent rejoindre nos courageux abbés. Que le Christ-Roi les bénisse tous !


FSSPX-CM, Fraternité saint Pie X - Compagnie de Marie

FSSPX-CM, Fraternité saint Pie X - Compagnie de Marie
par l'abbé Chazal

Concernant notre future Fraternité, l’abbé Chazal a composé un article plus complet que celui que nous avons publié il y a quelques jours. Le voici.
NB : si la dénomination « Society of saint Pius the tenth – Marian corps » a fait l’unanimité dans le monde anglophone, la dénomination « Compagnie de Marie » n’a pas été encore soumise à l'approbation des prêtres français de la résistance. Le nom « Compagnie de Marie » est donc provisoire, sous réserve de leur acceptation. Qu’ils n’hésitent pas à contacter l’abbé Chazal pour dire ce qu’ils en pensent.
Qu’y a-t-il derrière ce nom ?
Alors que les forces de la Résistance se rassemblent,  on a tenté de donner des noms à cette Résistance, à titre provisoire, la dénomination la plus catastrophique étant le qualificatif de « stricte observance », signifiant « je suis plus saint que toi ».
Je vous soumets le projet suivant. Beaucoup de prêtres de la résistance sont en faveur, et nous commençons à utiliser l'acronyme... J'espère que nous allons nous y tenir.
-I-

Le premier point qui est peut-être le point le plus important est que nous restons et que nous serons toujours des prêtres de la Fraternité Saint-Pie X. Notre expulsion est invalide parce que nous avons maintenu la volonté du fondateur et le but de notre institut qui est le sacerdoce de Notre-Seigneur Jésus-Christ. Ce sacerdoce souffre d'une attaque épouvantable puisque Vatican II, la nouvelle messe et toutes les mauvaises réformes, en particulier le nouveau code de droit canon, commencent à être reconnus de façon suicidaire par la direction de la Fraternité elle-même, quoique puisse faire penser la pratique du double langage.
Par conséquent, nous refusons d'admettre que nous sommes les auteurs de la séparation entre la FSSPX officielle et un reste de celle-ci qui adhère exactement à l’esprit initial de la Fraternité. Notre serment antimoderniste, le " promitto " de nos ordinations, notre formule d'engagement originelle et les vœux faits par ceux qui ne peuvent plus accepter l'inacceptable, précisément en raison de ces mêmes engagements, demeurent pleinement en vigueur, que dis-je, sont pleinement accomplis en cette occasion douloureuse.
En outre, les règles et règlements de notre fondateur sont très sages et très mesurés, un peu comme la règle de saint Benoît. Le recours aux dons du Saint-Esprit comme dénominateur commun leur donne une merveilleuse profondeur. Ils ont très bien fonctionné pendant quarante ans, et nous n'avons pas le loisir de réinventer de fond en comble tout un ensemble de règles et de cérémonies pour les prêtres, les séminaristes et les religieux. Nous estimer plus sages que Mgr Lefebvre serait certainement présomptueux.
En gardant le nom de la FSSPX, nous conservons aussi automatiquement l'autre nom de notre Ordre « Apôtres de Jésus et de Marie ».
Ceci étant dit, les mêmes constitutions ont besoin d’être amendées pour remédier à la centralisation désastreuse, l’affairisme et la bureaucratisation de la Fraternité en général, et à l’accumulation dangereuse de pouvoir du Supérieur général sur une durée excessive. Certains changements secondaires peuvent être faits sur la façon dont les prêtres sont formés. 
                                              -II-
Donc le nom de FSSPX doit rester, mais un qualificatif doit être ajouté.
Puisque la Fraternité, comme le dit l’abbé Wegner, est clairement en train d’opérer son rebranding en tant que société non-combattante, en changeant le ton de son discours public, alors qu’il est bien connu que son fondateur l’a décrite comme une petite armée de reconstructeurs, nous devons résister fermement contre les maux libéraux de ce temps, qui sont :

# Les désirs concomitants de se conformer au monde moderne et d'être reconnus dans notre différence.
# le refus du Nullam partem. (Nous devons reconnaître, bien au contraire, l'inimitié qui règne entre la descendance de la Femme et celle du serpent. Nous ne devons avoir aucune part, rien à voir -- cf. déclaration de 1974 -- avec les hérétiques, si haut placés qu'ils soient à Rome.) 
# La fatigue croissante, l'apathie et la perte de la flamme sacerdotale, (ce qui n'est pas trop surprenant, après quarante ans de lutte).
# Et enfin, le règne de l'anarchie intellectuelle.
Il semble donc opportun de nous appeler une armée, ou mieux encore, moins qu’une armée, un corps d'armée.
Les corps d'armée ont été initialement conçus pour attaquer l'ennemi plus rapidement et avec plus de souplesse afin de tirer parti des possibilités avant qu'elles ne disparaissent. Par conséquent, il s'agit d'une structure plus légère et plus flexible que toute une armée encombrante. Un corps d'armée comprend trois branches : infanterie, cavalerie et artillerie. Dans la même veine, nous allons lancer un réseau entier composé de prieurés, de maisons de formation (écoles et séminaires) et de maisons de retraite, mais d'une façon plus légère et plus efficace.
Nous espérons donc donner une formation plus dure et plus frugale à nos séminaristes afin qu'ils apprennent, non pas à se faire plaisir en un vaniteux ego spirituel, mais comment plaire à Dieu. « Christus non sibi placuit » (Rm XV , 3). Les magnifiques bâtiments ne sont pas indiqués en ces temps où les familles sont amenées à lutter et à vivre elles-mêmes modestement.
Puis, répétons-le, précisément parce que la solution de Fatima est méprisée, Notre-Dame reste de plus en plus «  toute la raison de notre espérance » (St Bernard). Elle nous conduit dans la bataille comme Deborah, parce que c'est la volonté de Dieu que la victoire lui soit attribuée (Juges IV, 9) . Comme Monseigneur nous l’a dit à l’occasion de son Immaculée Conception, elle est aux antipodes de ce mélange mortel de vérité et d’erreur et de ce désir de se faire reconnaître par une équipe d’impies, quelles que soient les places qu’ils occupent injustement.
Puisse-t-elle nous rendre capables de rester fermes dans la Vérité, en toute humilité, devant notre Dieu, qui est la Vérité première ou la Vérité elle-même, puis devant les hommes auxquels est due la Vérité, comme première Charité.   

François Chazal FSSPX-Compagnie de Marie.

Article dont parle Mgr Williamson dans son CE n°323

Article dont parle Mgr Williamson dans son CE
n°323 du 21.09.2013

Le commentaire Eleison qui vient de paraître aujourd'hui résume un des articles de notre blog. Pour ceux qui veulent lire l'article en entier, cliquez sur le lien ci-dessous :


vendredi 20 septembre 2013

Citation choc du pape saint Felix III pour nous encourager

Citation choc du pape saint Felix III pour nous encourager
Nous remercions chaleureusement un de nos amis qui a travaillé longtemps pour trouver une référence sûre à cette citation que nous voulons mettre dorénavant en en-tête de notre blog. C'est le pape Léon XIII, dans son encyclique Inimica vis du 8 décembre 1892, (3ème page de l'encyclique en lien ci-dessus) qui cite ainsi Saint Félix III : "c'est approuver l'erreur que de ne pas y résister ; c'est étouffer la vérité que de ne pas la défendre... Quiconque cesse de s'opposer à un forfait manifeste peut en être regardé comme le complice secret."

L'abbé Cardozo et les fidèles de Monlevade

L'abbé Cardozo et les fidèles de Monlevade, 
Mina Gerais, Brésil

Nous remercions l'abbé Cardozo de nous avoir envoyé cette photo réconfortante. Puissent de nombreux petits groupes de Résistance se constituer ainsi. Ce qu'il est possible de faire au Brésil, au Canada, en Angleterre, en Ecosse, en Irlande, au Mexique, en Asie, en Colombie, aux Etats-Unis, en Allemagne, en Australie etc. est aussi possible en France. 



mardi 17 septembre 2013

La Fraternité saint Pie X – Compagnie de Marie

La Fraternité saint Pie X – Compagnie de Marie



NB : si la dénomination « Society of saint Pius the tenth – Marian corps » a fait l’unanimité dans le monde anglophone, la dénomination « Compagnie de Marie » n’a pas été encore soumise à l'approbation des prêtres français de la résistance. Le nom « Compagnie de Marie » est donc provisoire, sous réserve de leur acceptation. Qu’ils n’hésitent pas à contacter l’abbé Chazal pour dire ce qu’ils en pensent.
Merci à la personne qui a aidé à la traduction de ce texte dont l'original est sur cor mariae, forum australien de la Résistance.

Ce qu’est la Fraternité St Pie X – Compagnie de Marie (FSSPX-CM)

Les statuts de cette Fraternité stipulent que « La Fraternité est une société sacerdotale de vie commune sans vœux, à l'exemple des sociétés des Missions Etrangères » et son but est « le sacerdoce et tout ce qui s'y rapporte et rien que ce qui le concerne ».

Origine de la fondation de la Fraternité St Pie X

La Fraternité sacerdotale Saint Pie X (FSSPX) est une congrégation sacerdotale fondée par Mgr  Marcel Lefebvre. Elle a été érigée officiellement en conformité avec le Droit Canon dans le diocèse de Fribourg, en Suisse, le 18 février 1971. Puisqu’elle a été reconnue par les autorités compétentes, elle est une œuvre de l’Eglise catholique pour le sacerdoce, comme cela avait été annoncé il y a longtemps par Notre-Dame de Quito.

Formation de la Compagnie de Marie

Quarante ans plus tard, le sacerdoce a subi une attaque terrible, lorsque les supérieurs de la FSSPX, trompés par la nouvelle Rome de tendance libérale et moderniste, se sont mis à reconnaître le Concile Vatican II, la Nouvelle Messe et le Nouveau Code de Droit Canon.

Quelques prêtres voulurent rester fidèles à leur serment anti-moderniste en ne voulant avoir aucune part avec un compromis aussi pernicieux et prématuré. Ils se mirent à résister aux nouvelles tendances libérales,  en restant simplement « une petite armée de rebâtisseurs », faisant ce que fait une armée : combattant jusqu’à ce que la nouvelle messe soit interdite, Vatican II anathémisé, l’ancien code de Droit Canon de nouveau imposé par la Rome éternelle, et jusqu’à ce que la Tradition elle-même, (et non pas nous autres petits soldats), soit reconnue par une papauté pleinement convertie.

Le combat de la Femme contre le dragon

C’est Notre-Dame qui nous guide dans ce combat, telle Deborah, parce que c’est la volonté de Dieu que la victoire lui soit attribuée (Juges IV,9). Comme Monseigneur nous l’a dit à l’occasion de son Immaculée Conception, elle est aux antipodes de ce mélange mortel de vérité et d’erreur, et de ce désir de se faire reconnaître par une équipe d’impies, quelles que soient les places qu’ils occupent injustement.

Puisse-t-elle nous rendre capables de rester fermes dans la Vérité, en toute humilité, devant notre Dieu, qui est la Vérité première ou la Vérité elle-même, puis devant les hommes auxquels est due la Vérité, comme première Charité. 




samedi 14 septembre 2013

La Résistance s'organise très bien en Allemagne

Ouverture prochaine d'un prieuré en Allemagne



Un prieuré de la Résistance est en train de se constituer près de la frontière autrichienne, en Allemagne, à quelques kilomètres d'Altötting autour des carmélites de Brilon-Wald qui sont sur le point de  quitter la région de Brilon-Wald pour aller vivre au sud de l'Allemagne. Elles viennent d'acheter une ferme à restaurer à 5 km d'Altötting. Les prêtres vont vivre dans une maison à proximité du carmel. Ce sont Pater Bernhard Zaby, Herman Weinzierl, Frank Sauer. Le père Herman Weinzierl a quitté la Fraternité il y a environ un an à présent, lorsque l'abbé Schmidberger lui a demandé une promesse de fidélité à la Fraternité saint Pie X. Le Père avait alors refusé de promettre quoique ce soit.

Il y a aussi deux autres prêtres connus de la Résistance en Allemagne  : tout d'abord, Pater Arnold Trauner, qui ne va pas rester inactif. Nous espérons pouvoir vous communiquer bientôt de ses nouvelles. 

Il y a un autre couvent de sœurs en Schwarzwald (Forêt-Noire): le couvent s'appelle le Kloster Marienberg et il est situé à Häusern. Son aumônier est un moine qui soutient la résistance et s'appelle Pater Riedl. Le monastère dont le nom signifie Montagne de Marie (Marienberg) a été consacré par Mgr Lefebvre. Sa nouvelle chapelle sera consacrée par Mgr Williamson. Le district d'Allemagne en apprenant cela a alors menacé de retirer les sœurs de la liste des communautés amies, si elles faisaient appel à Mgr Williamson. La Mère supérieure a répondu : Bien, s'il vous plaît, retirez-nous maintenant de toutes vos publications ! Manifestement, cela n'a pas encore été fait ou du moins pas entièrement car nous pouvons voir ces belles photos sur le site pius.info.(site officiel de la Fsspx en Allemagne). Profitons-en pour aller voir avant que tout ne soit retiré.


Marienberg

Photos du couvent









Pour en revenir aux carmélites de Brilon-Wald, elles ont besoin d'argent pour restaurer la ferme qu'elles viennent d'acheter. Vous pouvez en donner sur leur site : karmelstjosef. Voici la dernière lettre qu'elles viennent de publier. Elles disent qu'elles pourront nous donner probablement en octobre prochain davantage d'informations sur les dates, leur nouvelle adresse etc.



Liebe Freunde und Wohltäter!
Posted on 11. September 2013
Endlich dürfen wir Ihnen die freudige Nachricht bekanntgeben, die manche von Ihnen schon erwarten:


Unsere Herbergssuche ist glücklich beendet! Die „Patrona Bavariae” ruft uns in ihre unmittelbare Nähe: Unser neues Kloster liegt nur 4,8 km entfernt von der Gnadenkapelle Unserer Lieben Frau von Altötting!
Nach langer, intensiver Suche im Allgäuer Raum mußten wir feststellen, daß dort angesichts der unerschwinglichen Preise der Immobilien nichts zu erhoffen war. Wir begannen also an ganz anderem Ort zu suchen und wurden sofort fündig.
Mit dem Vierkanthof, den wir in ländlicher Umgebung erwerben konnten, sind wir weit unter dem Betrag der 700.000,- Euro geblieben, mit denen man uns hatte rechnen lassen. Dafür aber ist der alte Hof renovierungsbedürftig und vorerst nur sehr eingeschränkt nutzbar.
Von ganzem Herzen danken wir allen, die uns geholfen haben, die Kaufsumme aufzubringen. Daß es Unsere Liebe Frau so deutlich zeigen werde, wie sehr jede Ihrer Gaben, liebe Wohltäter, zu ihrer Ehre dient, hätten wir selber nie erwartet. Jedes Gebet, das Sie für uns zum Himmel gesendet haben, hat dazu beigetragen, die Schleusen der unermeßlichen Barmherzigkeit der Himmelskönigin zu unseren Gunsten zu öffnen. Ihrem Heiligtum so nahe zu sein, wird uns täglich daran erinnern, in tiefer Dankbarkeit all Ihre Anliegen der Königin des Karmel und Bayerns vorzutragen.
Die genaue Adresse unseres neuen Heims, das Datum unseres Umzugs und weitere Informationen werden wir mit unserem nächsten Boten (Oktober) veröffentlichen. Nur soviel sei hier schon gesagt: Wir bleiben auf Ihre Unterstützung angewiesen. Insbesondere werden Sie uns helfen können zu verhindern, daß der Dachstuhl des Wohnhauses über unseren Häuptern zusammenfällt, bevor wir ihn renovieren konnten!
Ein ewiges “Vergelt’s Gott”!